La FPMA est née de la volonté de militaires et étudiants vivant en France, après la Deuxième Guerre Mondiale.

Dans un premier temps, la communauté n’était qu’émotionnelle dans la mesure où ces militaires et étudiants voulaient seulement se retrouver pour prier et louer Dieu dans leur langue maternelle.

Par la suite, le besoin d’avoir  une structure bien déterminée s’est fait sentir par tous. Ainsi les protestants malgaches en France ont eu leur aumônier et après l’indépendance de 1960, la FPMA est devenue une Eglise à part entière.
La FPMA, de son appellation en langue malgache : Fiangonana Protestanta Malagasy aty Andafy, qui signifie Eglise Protestante Malgache à l’Etranger, a fait son chemin depuis son premier synode national à Villemétrie en 1959.
Association cultuelle, régie par la loi de 1901 des Associations, et les lois du 29 décembre 1905 et du 7 janvier 1907 sur les Associations cultuelles, elle siège à la Maison du Protestantisme, située au 47, rue de Clichy, Paris 9è.
Sa création est parue au Journal Officiel de la République Française (JORF) n° 57 du 3 mars 1963, page 2296. Cette reconnaissance officielle est confirmée par la Déclaration n° 2091, parue à la page 1405, du JORF n° 13 de mars 2005.

(Source : http://fpma.net)